Pour une bienveillance contre les abus 3ième partie

Bonjour les Tripers 😊

En ces temps de crises, il est essentiel de voir le bon côté des choses, nous aurons chacun du temps pour :

  • Passer du temps avec nos familles
  • Étudier
  • Cuisiner
  • Nettoyer (surtout, dans tous les sens du terme)

Je ferme la parenthèse et attaque tout de suite sur notre thématique du mois de mars « Bienveillance contre les abus ».

Poursuivons notre découverte sur les différentes formes de maltraitance, aujourd’hui voyons

La violence physique 

Action de porter atteinte volontairement à l’intégrité physique d’une personne (victime) dans l’intention de la soumettre à la volonté de l’agresseur.

SIGNAUX D’ALERTE 

·         Peur instinctive d’une personne s’approchant de lui

·         Vêtements longs en toutes circonstances et saisons

·         Crainte de l’autre, sentiment d’insécurité permanent

·         Plâtres, bandages réguliers

·         Excès de violence

·         Donne raison à son agresseur, excuse tout

·         Fait passer ses blessures pour des accidents

·         Inconstance dans les activités scolaire, professionnelles ou sociales

·         Dépression, stress, trouble du sommeil, de la concentration

·         Peur permanente de son agresseur même en son absence

  • Coup, traumatismes, fractures à répétition
  • Brûlures, étranglements
  • Douleurs, régulières
  • Marques, bleus, hématomes
  • Visites anormalement fréquentes de médecins, hôpitaux.

Abus Sexuel

Une agression sexuelle est un geste à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, commis par un individu sans le consentement de la personne visée ou, dans un certain cas, par une manipulation affective ou par du chantage

Frotteurisme : comportement de celui qui cherche le contact physique avec une personne non consentante dans des endroits publics

Voyeurisme : le voyeur observe les gens à leur insu ; il cherche à les surprendre dans leur intimité

SIGNAUX D’ALERTE

·         Langage exagérément porté sur le sexe

·         Rejet de son corps

·         Cacher ou « surexposer » son corps

·         Crainte ou agressivité envers un des deux genres sexuels (celui du maltraitant)

·         Changement brutal de comportement

·         Perte d’appétit, de sommeil

·         Peur excessive, angoisses, pleurs

·         Difficulté de parler de sexualité

·         Refus de tendresse ou de proximité

·         Automutilation

·         Consommation de drogues ou d’alcool

Exhibitionnisme : monter son intimité à un tiers non consentant ou le forcer à regarder des images, films à caractère pornographique

Harcèlement sexuel : il peut s’agir de paroles grossières, d’attitudes, d’actions, voire même de comportements répétitifs à caractère sexuel

Baisers : embrasser sans accord de l’autre

Attouchement sexuel : touchers à connotation sexuelle que l’agresseur pose sur la victime ou lui demande de poser sur lui, sur les zones dites sexuelles (poitrine, sexe, fesses, cuisses), sur ou sous les vêtements.

Inceste : agression sexuelle commise par un adulte sur un enfant avec lequel il a un lien biologique ou parental (fratrie, parents, grands-parents, oncles, tantes, etc…)

Viol :relation sexuelle avec pénétration, qu’elle soit vaginale, anale ou orale. Pénétration effectuée contre le gré de la victime, elle peut être faite avec le pénis, une autre partie du corps ou un objet.

 

Le chemin des hommes droits, c’est d’éviter le mal ; celui qui garde son âme veille sur sa voie » Proverbes 16.17

 

Lady D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page